Vous êtes ici : Accueil Le projet LGV Les impacts

Impacts de la LGV
Envoyer Imprimer PDF

Le projet de Ligne Grande Vitesse (LGV)
nous concerne tous, de près ou de loin !

?   Impact financier : des impôts encore plus lourds et pour longtemps

ligne nouvelle = emprunt sur 45 ans, pour nous et nos enfants,
pour 20 minutes gagnées de Bordeaux à Agen et d'Agen à Toulouse

ligne nouvelle = des collectivités locales saignées à blanc,
des dessertes TER à rénover abandonnées faute de moyens

Bordeaux-Toulouse Coût annoncé
Ligne nouvelle : 8 milliards d'euros
Ligne existante modernisée : 2 milliards d'euros


?   Impact environnemental : le saccage de notre milieu naturel

1 km de ligne nouvelle = 8 hectares détruits
Territoires coupés par clôtures et tranchées, pour les hommes et la faune
Paysages défigurés : déblais, remblais, ponts, viaducs, caténaires, transfos
Chemins et accès détruits - Sources captées et/ou détournées

?   Impact qualité de vie : des nuisances en tous genres

contre le bruit, des doubles vitrages (habitat isolé) et des merlons (habitat groupé)
des vibrations à supporter, un horizon « coupé »
des villages divisés, des exploitations bouleversées, des propriétés amputées

?   Impact patrimonial : la dévalorisation de nos terres et maisons

Dans les 25 m de la ligne : expropriation avec estimation des Domaines…
Au-delà de 25 m de la ligne : dévalorisation « résiduelle », et vos yeux pour pleurer !

 

Principaux villages impactés en Lot-et-Garonne :

Saint-Martin-de-Curton, Pindères, Pompogne, Fargues s/Ourbise, Ambrus, Xaintrailles, Vianne, Feugarolles, Bruch, Montesquieu, Sérignac, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Roquefort, Estillac, Sauveterre-Saint-Denis, Saint-Nicolas de la Balerme, Caudecoste.

 

Habitants et élus de ces communes, touchés de près par les nuisances

Lot-et-Garonnais, touchés de plus loin par la facture à payer

Heureux sympathisants qui ne seront jamais victimes de tels projets

Ceux qui le seront peut-être un jour…

Opposants à ces grandes infrastructures méprisant l’homme et son environnement

Venez nous rejoindre

pour vous informer, dénoncer et combattre

un projet dévastateur, ruineux et inutile


 

Dernières nouvelles




LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux


"Monsieur le ministre, confirmez-vous ce scénario inacceptable ?", interpelle le Sénateur du Lot, suite aux défaillances des futurs trains de la ligne POLT


Fin de l’occupation de la ferme à Cadaujac par les opposants à la LGV


Lyon-Turin


Manif Cadeaujac suite


Sur le même sujet Manifestation Cadaujac


LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax : près de 300 personnes mobilisées contre le projet en Sud-Gironde


Le TGV en Albret dépose un recours
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.