Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »

Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »
Envoyer Imprimer PDF

24 mai 2024 - Sud Ouest

Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »

Des panneaux ont été posés à l’entrée des villages concernés.© Crédit photo : Françoise Yrieix

Lors du conseil municipal de mardi 21 mai de nombreux dossiers ont été traités, dont le sujet récurrent de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse et son coût, qui va impacter de nombreux habitants. Line Lalaurie, la maire, a expliqué aux élus le pourquoi du panneau placé à l’entrée du village ce mois-ci, où il est indiqué « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! ». Un même panneau installé dans 213 communes du Lot-et-Garonne, situées à moins d’une heure de la future gare LGV de Sainte-Colombe-en-Bruilhois et donc concernées par le financement de cette ligne.

Depuis 2023, les mairies et les contribuables paient une nouvelle taxe, intégrée aux impôts fonciers : la taxe TSE (taxe spéciale équipement) qui devrait durer quarante ans. « Cette nouvelle démocratie va faire payer le train des citadins par des ruraux à qui on n’a pas demandé l’avis », dixit le collectif Stop LGV47.

Line Lalaurie, ainsi que d’autres élus, s’insurge contre ce projet national financé par des collectivités locales et les particuliers.

Des réunions publiques vont être organisées par le collectif StopLGV47 dans les villages qui leur en feront la demande.

 

Dernières nouvelles




La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations


Nouvelle don ferroviaire pour Bordeaux-Dax


LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique


LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles


L’association « TGV en Albret » - Très Grande Vigilance en Albret - et le collectif Stoplgv47 ont rassemblé plus de cinquante personnes lors de la réunion publique du mardi 18 juin à Vianne.


L'enquête publique reportée pour la troisième voie ferrée au sud de Bordeaux


LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.