Vous êtes ici : Accueil Actualités La presse en parle Fin de l’occupation de la ferme à Cadaujac par les opposants à la LGV

Fin de l’occupation de la ferme à Cadaujac par les opposants à la LGV
Envoyer Imprimer PDF

23 avril 2024 - Rue89Bordeaux

Les forces de l’ordre ont délogé les opposants à la LGV qui occupaient une ferme sur la Commune de Cadaujac. L’expulsion s’est faite dans le calme.

L’occupation avait été décidé en début de soirée samedi ; elle n’aura pas duré 24 heures. Les opposants à la LGV ont été délogés de la ferme « réquisitionnée », chemin de l’Esclopey, par les forces de l’ordre aux alentours de 16h ce dimanche, alors qu’une réunion, ouverte au plus grand nombre, devait se tenir à 16h30 pour décider des suites du mouvement.

« Sans doute de peur d’une installation durable, les forces de l’ordre ont alors augmenté la pression sur les occupant-es », selon un communiqué du collectif LGV Non Merci.

« Faire fleurir des occupations »

Après négociations, la trentaine de personnes encore sur place s’est résolue à partir devant la présence des forces de l’ordre. Des contrôles d’identité ont toutefois été réalisés.

« Cette occupation a renforcé les liens entre les collectifs et les individus, a mis en action de nouvelles personnes, et a montré que d’autres modes d’action sont possibles. Nous appelons à faire fleurir des occupations tout le long du tracé pour protéger les habitations et les écosystèmes menacées par ce projet délétère », témoigne une occupante.

Les opposants à la LGV avaient élu domicile samedi soir dans cette ferme, récemment expropriée en vue d’être détruite, suite àla manifestation contre le GPSO organisée à Cadaujac dans l’après-midi. Des voisins sont venus témoigner de leur soutien en apportant des affaires pour passer la nuit et du café pour le petit déjeuner. L’ancien propriétaire de la ferme s’était lui aussi rendu sur place.

 

Dernières nouvelles




LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux


"Monsieur le ministre, confirmez-vous ce scénario inacceptable ?", interpelle le Sénateur du Lot, suite aux défaillances des futurs trains de la ligne POLT


Fin de l’occupation de la ferme à Cadaujac par les opposants à la LGV


Lyon-Turin


Manif Cadeaujac suite


Sur le même sujet Manifestation Cadaujac


LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax : près de 300 personnes mobilisées contre le projet en Sud-Gironde


Le TGV en Albret dépose un recours
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.